L’évasion des polyèdres

Bienvenue sur le site internet de Guy le Berre auteur de "l’évasion des polyèdres". Que vous souhaitiez savoir ce qu’est un polyèdre, où se trouve Concarneau…Vous cliquez au bon endroit… Laissez vous embarquer par les anecdotes et souvenirs d’un mathématicien, poète, musicien, chanteur…

© Contacter Guy le Berre


Biographie


Laeticia Philippe, créatrice du site, souhaite une page « auteur » qui ne soit pas un cv ! Difficile de faire de l’humour avec des termes mathématiques conduisant aux polyèdres… Au mieux alors, à la manière de Georges Perec : Je me souviens… qu’il était une fois 2 médianes dans un triangle et la suite se déroulait au tableau, tout se mettait en place aux craies de couleur du maître du collège saint Joseph de Concarneau, une véritable énigme trouvait sa solution, comme le dénouement d’un film policier… Je me souviens… d’ailleurs, avoir revu ce chemin du théorème à l’entracte d’un spectacle au cinéma Celtic. Il n’était pas au point pour l’interrogation du lendemain. En ce début des années 50, ma mère qui adorait les chansons d‘amour, amenait ses enfants au récital d’un petit jeune, Henri Salvador. Je m’en souviens, surtout, parce qu’elle éternua juste avant la chanson douce et elle eut droit à « à vos souhaits, Madame » qui reste dans nos mémoires…

Quant aux médianes on pouvait encore les retrouver, en question de cours, au 1er Bac au Likes à Quimper, 8 points sur 20, mais alors pour les gagner, il n’y avait pas de cadeau à l’a peu près.

Et je me souviens… des vecteurs de Monsieur Trémintin en math-élem ( 4élèves et 14 élèves entre les 3 terminales pour tout le lycée Pierre Guéguen à Concarneau) et de ses démonstrations calmes sur les droites remarquables du triangle (dont les médianes) nous menant au cercle des 9 points, à la droite d’Euler et sa position du point G ou à la droite de Simpson…Il n’y avait pas que ça bien sûr, mais je m’en souviens… A la vieille faculté des Sciences, place Pasteur à Rennes, les mots se bousculent et je ne voudrais pas en abuser : les asymptotes, la formule de Moivre du jeune assistant Monsieur Houdebine, les « mathématiques modernes » (pas si modernes d’ailleurs mais expérimentales pour nous), sans une seule note, de Monsieur Martin, des résidus de Monsieur Benzecri, des machines statiques infernales de Madame Charpentier. On parlait peu des polyèdres…

Mon premier poste d’enseignant me ramena au lycée de Concarneau, retrouvant ainsi la plupart de mes professeurs de terminale. Les effectifs s’étaient étoffés, 12 élèves en classe terminale de Sciences expérimentales. Ils étaient de bonne composition, je me souviens…. On s’entraîna sur les dérivées les intégrales, les logarithmes, les exponentielles, un mercredi matin sur deux ou trois. 8 reçus à cette époque c’était un record. De jeunes enseignants, venus d’ailleurs, en toutes disciplines, me donnèrent une ouverture à d’autres cultures, dont la bretonne n’était pas exempte… En 1968 j’étais au lycée des filles Brizeux à Quimper… Je me souviens avoir dit au mois d’avril : c’est un joli temps, ce matin, pour faire de la trigonométrie…Nous n’étions pas encore au mois de mai, et mon expression eut un succès de fou-rire ! Leur première victoire, au mois de juin, fut le droit au choix de couleur de blouse. Je me souviens, aussi, que les internes de la campagne préparaient le concours d’entrée à l’Ecole Normale, se plaignant, seulement, d’être moins bien habillées que les Quimpéroises…je me souviens qu’elles étaient heureuses de se préparer au métier d’institutrice, après la 3ème. Au collège de la Tourelle, toujours à Quimper, en 1970, ce fut le bonheur d’une ambiance de collègues solidaires dans l’interdisciplinarité et d’élèves un peu plus dévergondés cette fois. Tout ce monde se retrouvait certains soirs de débats avec Per Jakez Hélias, ou d’un représentant de l’Union Démocratique Bretonne face à un responsable économique du CECOR sur le nucléaire.

Au lycée professionnel du Bâtiment de Pleyben, j’aurais aimé que chaque élève ait, par exemple, l’esprit de synthèse pour toutes les droites remarquables du triangle, c’est à dire pouvant les exposer librement : des médiatrices, des bissectrices, des hauteurs jusqu’aux médianes bien entendu ! Je ne me souviens pas… avoir parfaitement réussi. Mais la suite vous la connaissez puisque ce site « l’évasion des polyèdres » on le doit à ces élèves et leurs enseignants…

***

Quelques étapes-polyèdres

La coupure 85-95 correspond à des nécessités ou d’autres motivations de la vie. Il est possible qu’on en trouvera quelques échos dans certaines chroniques du site, sans doute avec quelques pistes du genre psychologiques pour une telle invasion de polyèdres…Mais aussi pour dire qu’il n’y pas que ça dans la vie !

en 1980 recherche à l’IREM de Brest (Institut de Recherches de l’Enseignement des Mathématiques.
en 1981 formule de l’angle dièdre et applications dans les ateliers bois et metallerie, à Pleyben.
en 1984 contribution au congrès ICME à Adelaïde en Australie.
en 1995 généralisation de la formule d’assemblage de 3 arêtes dans l’espace.
en 1996 construction des polyèdres de Pleyben, liaison entre les mathématiques, le dessin du Bâtiment, la technologie, et les métiers du bois. Expositions des polyèdres de Pleyben au Printemps de Chateauneuf, aux journées portes ouvertes, aux journées des métiers du Bâtiment,
En 1997 à la présentation de la coupe du monde au Quartz à Brest, au Crédit Agricole à Quimper,
En été 1997 exposition des polyèdres de Pleyben aux archives départementales du Finistère, et au Château de Trévarez, aux journées universitaires Paul Langevin à Brest
En 1998 construction du mobile géant aux 23 polyèdres , exposition à la rédaction Ouest France Quimper.
En 1999 manuscrit du livre « l’invasion des polyèdres », exposition du mobile aux 23 polyèdres au Quartier, Centre d’Art Contemporain de Quimper dans la « maison verte » de Dominique Dehais. Conférence au Quartier.
En 2000 contrat dans la maison d’édition Art et Sciences Diderot EDL, Paris

En 2001 fin d’activité de la maison d’édition
En 2002, création de l’association « mathématières », groupe de recherche entre concepts mathématiques et construction d’objets
En 2003 exposition du groupe « mathématières » dans le hall de la mairie de Quimper.
En 2004 atelier mathématique IREM à Brest Voyage à Istanbul au lycée francophone Galatasaray, conférence et 5 ateliers avec les étudiants, enseignants, ébénistes et verriers ; deuxième conférence au Lycée ND de Sion d’Istanbul ; 2 autres ateliers avec élèves CM2, à l’Institut Français

En 2005 exposés à Quimper dans l’ école primaire Pennanguer avec élèves de CE2. Intervention au lycée Chaptal de Quimper avec des enseignants. Au mois de novembre reprise du manuscrit de 1999 sur word.
en 2006 Essais à la maison des associations et chez Eika informatique en pdf. Sortie du livre à l’imprimerie Cloitre à Saint Thonan. Signatures au Café du Commerce à Quimper.

Cinq séances, le vendredi DE 9 à 12H dans l’école primaire de Kerjestin, classée ZEP, avec trois groupes de 12 élèves formés par les clases de CE2, CM1, CM2 et CLIS.

en 2007 Exposés avec les élèves de 5éme du collège Henri Le Moal de Plozévet -> voir l’article de presse . Exposition « mathématières » au CDI du lycée Thépot de Quimper Présentation du livre au colloque de l’IREM de Brest. Signatures aux journées portes ouvertes du musée Léonard de Vinci au Clos Lucé d’Amboise.

en 2008 retour au Clos Lucé d’Amboise, avec le mobile aux polyèdres et hélicoïdes, et signatures les 9, 10 et 11 mai.

Création du site.

Conférence "géométrie sacrée" à la maison des associations du Finistère sur proposition de l’AFAH168 ( Feng shui)

en 2009 Participation à la Foire du Livre de Bruxelles, à l’espace "livre et lecture en Bretagne". Construiction de lampes-polyèdres, et d’un instrument à sons décatonique.

Mise en place de l’exposition "mathématières" au collège Henri Le Moal de Plozevet du 5 au 22 juin. Le 5 juin à 11h visite d’une classe de CE2, l’après midi de 14 à 16h exposé conférence à la salle Avel Dro, aux élèves de 3 classes de 5ème et une classe de 4ème, puis retour de 16 à 17h au collège, dans la salle d’exposition avec une classe et leur professeur de SVT. cm1 Ergué Gabéric
en 2010 exposition "l’aire des polyèdres" au Centre Culturel "Athéna" d’Ergué Gabéric, commune proche de Quimper du 25 janvier au 25 février. (Voir la page de cette exposition sur le site)

Portfolio

place au beurre 2007 Prototypes,Pleyben 1997

Documents joints


RSS 2.0 [?]

Espace privé

[retour au site public]

réalisé par Laedansatitia