L’évasion des polyèdres

Bienvenue sur le site internet de Guy le Berre auteur de "l’évasion des polyèdres". Que vous souhaitiez savoir ce qu’est un polyèdre, où se trouve Concarneau…Vous cliquez au bon endroit… Laissez vous embarquer par les anecdotes et souvenirs d’un mathématicien, poète, musicien, chanteur…

© Contacter Guy le Berre


Accueil du site > SUITES DU LIVRE " l’évasion des polyèdres" > Montage et démontage d’une exposition

Montage et démontage d’une exposition


Dans la foulée et la diversité, c’est toute l’exposition « mathématières » qui se retrouva au lycée Thépot, à Quimper. On en parlait depuis longtemps, surtout avec Guy Le Run, professeur et présent des premières heures du groupe jusqu’au voyage à Istanbul, en 2004. Il s’agissait d’occuper le CDI, d’architecture lumineuse, monumentale, en arcs. Une camionnette fut mise à notre disposition pour le transport des œuvres. L’accueil des documentalistes, et la mise en place des objets a été à la hauteur des volumes, avec Pierre Moreau, les amis et des agents du Lycée. Les professeurs de toutes disciplines, qui passaient par là, avec des élèves, demandèrent, heureux, une organisation d’exposés ou conférences. Deux journées complètes s’organisèrent, dès la semaine suivante, le mardi et le jeudi. Alors que s’est-il passé ? Le lundi la proviseur adjoint m’appela pour l’annulation des interventions du mardi…elle n’aurait pas été prévenue assez tôt et impossible le report à la semaine suivante en raison de… bacs pros blancs…J’ai considéré la méthode, étant donné l’enthousiasme des professeurs inscrits, comme un affront à l’expression. Le mercredi, ce fut autour du proviseur, de m’appeler. Il avait apprécié l’exposition, mais, on devait la démonter dans les brefs délais, avant une journée « portes ouvertes », faute d’assurances, chaque professeur connaissait le mode passant par son bureau… Voilà 10ans que des objets, inoffensifs, se promènent sans prétention, sans dégâts et aux assurances légères et acceptées de bon cœur, sur le champ, par les gens de bonne composition. J’entendis encore : « à une prochaine occasion, mieux organisée, vous reviendrez peut-être… »

Hum… On nous prêta la même camionnette, personne ne bougea vraiment parmi le personnel du lycée, navré sans doute d’après les échos, devant les faits accomplis. Guy Le Run conduisait, il était midi et le véhicule devait revenir à 13h30, on se demanda où on allait avec le chargement…Impossible de stationner place au beurre, en bas de mon appartement, les terrasses des crêperies et des restaurants étaient pleines, il fallait remonter le dirigeable par la fenêtre…C’est ainsi que toute l’exposition se serre un peu, depuis, dans le magasin de Pierre Moreau, une occasion pour des chercheurs ou des amis du bois, de se retrouver envahis et prolongés des folies de l’hôte, comme son éolienne sphérique.

Portfolio


RSS 2.0 [?]

Espace privé

[retour au site public]

réalisé par Laedansatitia