L’évasion des polyèdres

Bienvenue sur le site internet de Guy le Berre auteur de "l’évasion des polyèdres". Que vous souhaitiez savoir ce qu’est un polyèdre, où se trouve Concarneau…Vous cliquez au bon endroit… Laissez vous embarquer par les anecdotes et souvenirs d’un mathématicien, poète, musicien, chanteur…

© Contacter Guy le Berre


Accueil du site > Autour du polyèdre > exposition Ergué Gabéric

exposition Ergué Gabéric

nombre d’or, dodécaèdre et marqueteries


L’exposition, au Centre Culturel Athéna d’Ergué Gabéric, du 25 janvier au 25 février 2010 , est en préparation, sous le nom de

"l’aire des polyèdres"

Ergué Gabéric est une commune près de Quimper, aux trois dimensions : le Bourg qui a gardé son caractère de village Breton, le quartier du Rouillen, adjacent à la préfecture du Finistère, et donc des lotissements, Odet Lestonan, siège d’origine des papeteries Bolloré. Actuellement, l’usine Bolloré technologies se situe près du site de l’exposition à Croaz Spern.

Le hall du Centre Culturel accueillera durant un mois, les objets du groupe "mathématières". Je serai présent pour quelques visites commentées avec les élèves des 4 écoles de la commune, ou autres demandes.

Le titre de l’exposition est un clin d’oeil aux homonymes : l’aire des polyèdres dans le sens de surface, avec certaines mesures, l’ère des polyèdres, une époque toute relative dans un espace limité, l’air des polyèdres d’après la création de Rudy et Raquel Velghe du groupe Orion. Cette musique accompagnera quelques vidéos.

En prime aux éléments qu’on peut entrevoir sur le site ou détaillés dans le livre "l’évasion des polyèdres" :

nous travaillons sur un dodécaèdre de 3m d’envergure, dont les 20 sommets, d’assemblages à 3 branches, ont été façonnés, en acier inoxydable, par Jean Le Roy et les faces en pentagones illustrées de tissus par 5 personnes du groupe "mathématières"

J’ai pris la parole, vendredi 29 janvier, lors du vernissage de l’exposition « l’aire des polyèdres » à Athéna, Centre Culturel d’Ergué Gabéric, sur 3 thèmes : les origines au lycée professionnel du Bâtiment de Pleyben entre 1980 et 1998, en présence des enseignants de l’époque : Alain Moy, Jean Yves Hascoët, Alain Griveau, du proviseur Jean Goraguer, de l’élève Mickaël Guillou, du directeur de l’IREM de Brest Jean Marot.

l’association "mathématières", créée en 2002, plus vivante que jamais dans toutes les oeuvres de l’exposition. (on peut la trouver dans une page du site, à compléter)

JPG - 1.4 Mo
picot Pierlot

et les marqueteries de la Renaissance ; en rappelant les apports fantastiques de copains qui ont permis une conclusion humaniste :

  • un jour de 1999, Bernard Rioual, directeur d’école à Quimper, m’a fait découvrir un livret Gallimard sur les marqueteries du moine Fra Giovanni de Vérone à Monte Olivetto de Maggiore. 3 plaques montraient des polyèdres. Bernard et moi on se retrouvait dans un même petit syndicat, très vivant ce qui ne l’empêchait pas de suivre dans la presse quelques articles au sujet des polyèdres de Pleyben ou du Quartier, centre d’Art Contemporain de Quimper.
  • le lendemain, Christophe Baptisto ,jeune compagnon tailleur de pierre calcaire, arrivé depuis peu dans la région, me voyant construire des polyèdres en bois samba dans mon jardin, m’a prêté son livre de Luca Paccioli « la divine proportion » illustré par Léonard de Vinci pour les polyèdres. Cet ouvrage avait été réédité par les Compagnons du devoir, et faisait partie du bagage des jeunes qui démarraient leur tour de France.

- la même semaine c’est Charles Bécam , responsable culturel, regretté à Quimper, qui m’a fait don de tous ses livres de Léonard de Vinci, 4 livres dont les Carnets et un livre impressionnant d’études de critiques d’Art. Charles avait suivi, lui aussi, les attentions de la presse à mon égard.Il me confia ses livres, parce qu’il m’en trouvait digne, la moindre des choses était de ne pas le décevoir.

Puis ce fut un travail d’observation d’une petite semaine. La coordination de ces trois rendez-vous quimpérois avait permis une conclusion certaine : Les illustrations de Léonard de Vinci pour le livre du mathématicien Luca Paccioli « la divine proportion », traitant des polyèdres, se retrouvaient sur les marqueteries de Fra Giovanni de Vérone, comme en calques logiques. On y observait même un défaut de perspective géométrique du maître de Florence, et pour ne pas froisser ses admirateurs, j’avais précisé qu’il s’agissait peut être d’une marque volontaire. Je fis deux voyages en Toscane et c’est en 2006, soit 7 années après le début de cette histoire, qu’un chapitre sur l’humanisme de la Renaissance trouva sa place dans « l’évasion des polyèdres ». (Ma petite fille Nina, 6 ans, a compris et aimé cette relation des faits. Le proviseur d’un lycée de Quimper y voyait comme un parfum du livre d’Eco « le nom de la rose »)

J’ouvre ici une autre parenthèse… Les acteurs et les personnes présentes au vernissage comprenaient la raison de ces moments d’Histoire. Un triptyque de marqueteries malgaches d’Ambositra, devait donner un plus à l’exposition. On en trouvera trace dans la page "PROJETS". Et il faudra bien que l’histoire romanesque qui s’en suivit, entre octobre 2008 et janvier 2010, soit mise par écrit…

Dans le hall il y avait des gens qui avaient fait le voyage en Toscane, à Monte Olivetto de maggiore et à Urbino, intéressés par mes observations. Bernard Rouxel, mathématicien, est venu me dire qu’il avait été ému en se trouvant devant « l’allégorie sacrée » de Bellini, autre étude approfondie de « l’évasion des polyèdres » au chapitre 4.

Word - 23 ko
acteurs du groupe mathématières

le 30 janvier 2011 Ludovic Bramoullé, jeune réalisateur de documentaires vidéos (films et montage) nous a proposé cette vision de l’exposition. www.vlipp.fr/tags/polyedres.

On trouvera sur son site des reportages de grande sensibilité comme "une société vache" pour un éleveur, (vlipp une société vache) ou encore "vivre la rue" que les Brestois connaissent (vlipp ludovic bramoullé vivre la rue) . Il me suivit un jour en 2006 sur la place au beurre à Quimper chez les artisans , commerçants et dans les crêperies célèbres du quartier. ( "guyetplaceaubeurre")

L’exposition fut annoncée dans différents sites : larttychaut.com/ http://www.dma.ens.fr/culturemath/ www.compagnonnage.info

Connexion abonnés « côté blog » | Connexion au « côté site » | Contact Exposition sur les polyèdres à Ergué Gabéric (29) 10 Février 2010 Exposition sur les polyèdres à Ergué Gabéric (29) Rédigé par Jean-Michel MATHONIÈRE Publié le 10 Février 2010 @ 07:00:00 , contient 73 mots Posté dans la rubrique Polyèdres, Expositions Guy Le Berre (voir son site) et Mathématières ont réalisé une exposition intitulée « L’Aire des polyèdres » au Centre culturel d’Ergué Gabéric (Finistère).

L’exposition sera visible jusqu’au 25 février 2010.

Rappelons que Guy Le Berre est l’auteur d’un très beau livre sur les polyèdres : L’Évasion des polyèdres, qu’il vous est possible de commander directement à l’auteur en téléchargeant ici le bon de commande.

L’homme pense parce qu’il a une main. Anaxagore (500-428 av. J.-C.)

Permalien1 commentaire » 1 commentaire Commentaire de : Jean-Michel MATHONIÈRE [Membre] Pour voir des photographies du vernissage de l’exposition, suivre ce lien : http://picasaweb.google.fr/VIVREAPONTCOBLANT/Polyedres ?authkey=Gv1sRgCNH9o6Dn16-8cQ&feat=directlink 10.02.10 @ 07:46 Flux de commentaires pour cet article

Laisser un commentaire Nom :

Email :

Votre adresse email ne sera pas révélée sur ce site. Site web :

Votre URL sera affichée. Texte du commentaire :

Documents joints


RSS 2.0 [?]

Espace privé

[retour au site public]

réalisé par Laedansatitia